À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …

Publié le par Un Nouveau Souffle pour Notre Dame de Bondeville

Nombreux sont les Bondevillaises et Bondevillais qui nous ont signalé, à proximité de chez eux, l’apparition et le développement de mauvaises herbes aux bords des rues, dans les caniveaux, sur les trottoirs, dans les espaces verts publics.

Nous avons fait un petit tour photographique dans la ville et nous avons pu vérifier cela : il n’y a eu pratiquement aucun entretien pendant cet été.
Et pourtant, l’été a été ici particulièrement sec, déficit en pluie de 40%, et un sol de surface très « asséché » par rapport à la moyenne sur 20 ans.

Alors, pourquoi ?

La Mairie avait-elle choisi le respect de la biodiversité comme des pancartes le mentionnaient au cimetière et dans divers quartiers ?

La Mairie avait-elle écarté l’utilisation de produits chimiques ou la destruction thermique ?

Et pourtant, le 17 novembre 2015, le Conseil Municipal a voté et adopté une délibération pour solliciter une subvention de l’ordre de 50% auprès de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie après l’achat de matériel alternatif à l’utilisation de produits phytosanitaires : une brosse de désherbage, un désherbeur mécanique tracté 3 points, un désherbeur mécanique, une lance thermique sécuritaire représentant un montant global de 12 564€. Ce n’est quand même pas RIEN !!!

Pour quels résultats ? Déjà celui d’un vrai laisser-aller !

Nous vous offrons un petit tour de ville en images (ça défile tout seul).

Le respect de l’environnement et le souci d’économie sont bienvenus, mais si c’est pour dégrader à ce point l’aspect de nos rues et de notre cimetière et donner à tous l’impression que la cité est laissée à l’abandon, il y a une marge. Oui à une biodiversité raisonnée, non à la négligence !

À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …
À Notre-Dame-de-Bondeville, été sec et herbes folles …

Commenter cet article